Session Welcome novembre 2018 : les textes

Une session Welcome a été organisée en 2018-19 dès novembre pour les prêtres étrangers, fidei donum, venus depuis deux ou trois mois en mission pastorale en France. Une seconde session Welcome sera organisée début janvier 19, selon la tradition. Cette session organisée dès novembre était donc une « nouveauté ». Nouveauté couronnée de succès puisque 32 prêtres y ont participé. Leur âge médian est de 45 ans (la moitié a 45 ans ou plus, l’autre moitié moins de 45 ans. Le plus jeune avait 33 ans, le plus âgé 62 ans. La durée médiane depuis l’ordination est de 14 ans (la moitié a été ordonnée depuis 14 ans ou plus). Le plus récent ordonné l’a été il y a 3 ans, le plus ancien il y a 34 ans. Ils viennent de 12 pays différents, tous en Afrique sub-saharienne sauf un prêtre de Haïti. Ils viennent du Congo-Brazza (4), du Burkina Faso (4), du Rwanda, du Cameroun, du Bénin, de Madagascar (trois prêtres chaque fois), du Sénégal, de RDC, du Togo, de Côte d’Ivoire… On constatera qu’ils viennent tous de pays où le français est la langue officielle.

Session Welcome novembre 2018 : compte-rendu. Welcome_Novembre-2018

Le groupe des participants à la session Welcome de novembre 2018 à Lisieux.

La session se tenait à l’Ermitage de Lisieux. En parallèle avec une session Bienvenue dont on pourra lire le compte-rendu. L’équipe d’animation de la session était composée de Michel Fournier et de Sœur Daisy.

Programme de la session

Avant de venir, on avait demandé aux participants d’exprimer leurs attentes à l’égard de cette session. Synthèse des attentes des participants

Le lundi après-midi a été consacré à une présentation des participants et des organisateurs. Mgr Lagleize, évêque de Metz, qui accompagne les prêtres venus d’autres pays pour le compte de la Commission épiscopale de la Mission universelle, a terminé ce tour de table par des considérations sur la place des prêtres venus d’ailleurs dans le dispositif pastoral de l’Église de France.

Le mardi, avant d’échanger avec le groupe, Pierre Diarra a introduit le sujet du choc culturel, de l’adaptation en France à une société et à une Église différentes de celles des pays d’origine.

S’accueillir au cœur de l’interculturel

Le mercredi matin, Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux (le diocèse qui nous accueille à Lisieux) a eu un entretien avec le groupe sur la place des prêtres venus d’autres pays en France, et sur leur relation avec leur évêque. Une Eglise pour le monde

Le mercredi après-midi est consacré à un parcours thérésien qui passe par les divers sanctuaires de la ville de Lisieux

Le jeudi matin, Michel Fournier a présenté certains traits caractéristiques de la société française actuelle. En insistant en particulier sur les relations État/société/Église catholique. Ce qu’on désigne parfois du nom de laïcité.

Église en France  et  Découvrir la France et les Français

Pour approfondir la question de la laïcité, on se reportera aux textes de Robert Poinard, enseignant de droit canonique à l’Université catholique de Lyon. Sur le sujet de la laïcité, on pourra lire un petit ouvrage qui fait autorité : Jean-Louis Bianco, La France est-elle laïque ? Ed. de l’Atelier, 2016, 72 p. 8 €. Un avis autorisé : Jean-Louis Bianco est le président de l’Observatoire de la laïcité depuis 2013. Il a été ministre des affaires sociales.

Le jeudi après-midi, Soeur Marie-Odile Bizot, directrice adjointe pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations à la CEF, en présentant la pastorale des jeunes, mise en œuvre en France a surtout présenté un tableau de la jeunesse dans le pays. On trouvera bientôt ici un résumé de son intervention. Sur ce sujet de la jeunesse, on consultera utilement le site spécialisé du service jeunes-vocations pour les acteurs de la pastorale des jeunes.

Mieux connaître les jeunes pour mieux les rejoindre

Le vendredi, le P. Michel Fournier a tiré les conclusions de la session : Devenir disciple-missionnaire dans la France actuelle ! Une messe d’envoi a réuni pour une dernière fois les participants à la chapelle de l’Ermitage de Lisieux.

Synthèse des évaluations de la session par les participants