Session Échanges mars 2019 : les textes

La session Échanges est destinée aux prêtres et religieuses venus d’autres pays et en mission pastorale en France depuis trois ans ou plus. La session tenue du  11 au 15 mars 2019 a regroupé 21 personnes, 5 religieuses et 16 prêtres. Elle s’est tenue à Lisieux, à l’Ermitage, parallèlement à une ultime session Welcome qui avait été organisée pour les 15 prêtres venus d’ailleurs n’ayant pu participer aux sessions Welcome de novembre et janvier, pour diverses raisons. Les temps de prière, repas, convivialité et certaines conférences étaient communes aux deux sessions. Les temps de travail en groupe étaient spécifiques à chaque session. Parfois, les religieuses ont aussi souhaité se retrouver en petit groupe spécifique.

La médiane de l’âge des participants était de 52 ans (la moitié a plus de 52 ans, et l’autre moitié moins de 52 ans). La plus jeune avait 43 ans, le plus « âgé » 64 ans. Avec une médiane de 19 ans d’ordination ou d’années depuis les vœux définitifs.

Session Échanges mars 2019 : les textes. Célébration dans la chapelle de l'Ermitage Sainte Thérèse à Lisieux

Célébration dans la chapelle de l’Ermitage Sainte Thérèse à Lisieux.

Programme de la session

Lundi

Le lundi, les participants ont fait mutuellement connaissance, et ont constitué le groupe. Ils (et elles) ont échangé autour de la question : une découverte positive faite en France depuis les années passées dans le pays d’adoption. Que ce soit une découverte dans la société française ou dans l’Église de France.

Mardi

Le mardi matin a été consacré à un exercice similaire, en échangeant cette fois sur les découvertes négatives faites en France, dans la société ou dans l’Église. Échanges riches et nourris.

A partir de ces échanges, de ces découvertes négatives ou positives, un dialogue s’est engagé avec Mgr JC Lagleize, évêque du diocèse de Metz et responsable, au sein de la Commission Épiscopale pour la Mission Universelle de l’Église (CEMUE), précisément des prêtres et religieuses venus d’ailleurs.

Le mardi après-midi a été consacré à un dialogue avec le P. Poinard autour des thèmes de la laïcité à la française, des relations entre l’État et l’Église en France, entre la société et l’Église.

Église en France

On lira ou consultera utilement le dossier consacré à la laïcité en France.

Le soir, les participants ont pu voir le film : François, un homme de parole de Wim Wenders. Lire une critique du film.

Mercredi

Le mercredi matin, le P. Olivier Ruffray, recteur du sanctuaire de Lisieux, a fait un exposé sur la mission selon Sainte Thérèse de Lisieux.

L’après-midi a été consacré à un « parcours thérésien » dans les rues de Lisieux, pour mettre ses pas dans ceux des pèlerins de la ville.

Jeudi

Le jeudi matin, le P. Laurent de Villeroché a introduit la thématique : vivre la liturgie.

Liturgie

Les figures de la mission

L’après-midi a été consacré à la réception en France de l’exhortation Amoris Laetitia. Temps  animé par Oranne de Mautort, directrice adjointe du service Famille et Société de la CEF. On se reportera au texte de l’exhortation commenté précisément par le service d’Oranne.
La joie de l’amour. Amoris lætitia. Édition annotée, avec guide de lecture et témoignages. Avec les contributions de : Jean-Luc Brunin (Mgr), Grégoire Catta, Alain Thomasset, Bertrand Cassaigne, Anne-Marie Pelletier,  Christoph Theobald, Etienne Grieu, etc. Édition présentée et annotée sous la direction du Service national Famille et Société — Conférence des évêques de France — et de la Faculté de théologie du Centre Sèvres. Avec un guide de lecture et des témoignages. 2016, 374 pages, 13 €. Éditions Lessius. Résumé et un commentaire d’Amoris lætitia.

Vendredi

Le vendredi, plusieurs religieuses ont pris la parole. Elles sont en mission pastorale auprès d’un établissement pour adolescents géré par les Apprentis d’Auteuil. Elles y assurent l’animation spirituelle. Ce fut l’occasion pour les participants de se familiariser avec la jeunesse qui s’exclut ou est exclue du système éducatif, de la place des ONG et plus particulièrement des ONG confessionnelles sur ce créneau de la lutte contre le « décrochage scolaire » !

Michel Fournier a terminé la session par un exposé sur : Prêtres fidei donum en France, pour « boucher des trous » ou pour être missionnaire ?

Une célébration finale a permis aux participants de se retrouver autour de l’eucharistie.

On trouvera ici bientôt une synthèse des évaluations faites par les participants.

Antoine Sondag
Mars 2019