Préparer le retour d’un prêtre fidei donum dans son diocèse d’origine

On trouvera ici des documents pour faciliter le retour de prêtres (étrangers) fidei donum dans leur diocèse d’origine, après un temps long de mission pastorale en France.
Les trois premiers documents (provisoires pour le moment) ont été préparés par le diocèse de Versailles, et plus particulièrement par Albane d’Hérouville, chargée des prêtres fidei donum dans ce diocèse. Ils facilitent une évaluation de la mission en France, de l’accueil dans la société et l’Eglise de France, une relecture de l’expérience humaine, chrétienne et pastorale du temps de fidei donum. Ces documents -ou plutôt l’utilisation de ces documents, les dialogues auxquels ils peuvent donner naissance, les opérations de relecture- facilitent aussi un retour sain et fécond dans le pays et le diocèse d’origine du prêtre.
Le quatrième document a été utilisé dans le diocèse de Moulins pour faciliter la relecture de l’expérience pastorale et humaine du prêtre fidei donum.
Ces documents peuvent évidemment être utilisés dans d’autres diocèses. Eventuellement avec des adaptations et des modifications.

Préparer le retour : prêtres étrangers en mission en France

 

Préparer le retour au pays d’un prêtre fidei donum

Préconisations

Les préconisations écrites après discussion en Assemblée plénière des évêques de France, à Lourdes, en mars 2016 rappellent les étapes importantes pour aider un prêtre fidei donum à quitter le pays d’accueil et repartir dans son pays.

  • Echange entre les deux évêques
    à propos de la fin de la mission du prêtre FD et de son retour au pays
  • Relecture de l’accueil par le diocèse accueillant
    Par l’évêque ou le vicaire général
    Par la cellule d’accueil
  • Relecture par le prêtre FD lui-même
  • Entretien avec l’évêque accueillant ou son vicaire général
    Où chacun peut échanger sur les points principaux de la relecture
  • Rencontre bilan avec ses proches collaborateurs
    Le bilan d’expérience rédigé par le prêtre « pourrait servir de base pour une rencontre avec les prêtres et les laïcs avec lesquels il a collaboré »[1].
  • Témoignage devant la communauté

  Une invitation faite au prêtre fidei donum de témoigner avant son départ est fructueuse 1

  • Bilan de l’évêque accueillant à envoyer à l’évêque d’envoi
    « L’évêque qui a accueilli doit aussi préparer un bilan du ministère exercé par le prêtre fidei donum à donner à son évêque, pour rendre grâce à Dieu et pour contribuer au discernement de sa future nomination. »1
  • Rite d’envoi
    « Le diocèse qui a accueilli un prêtre fidei donum manifestera sa gratitude au diocèse d’origine. Il est important que le départ soit marqué liturgiquement avec au moins un rite de bénédiction et d’envoi. On peut se reporter à la bénédiction de ceux qui partent annoncer l’Evangile du Livre des bénédictions (1998). La présence de l’évêque qui envoie à son tour est juste. Il serait bon qu’une certaine mémoire du passage du prêtre fidei donum demeure et que l’évêque prenne des nouvelles après le retour. » 1

Préparer le retour d’un prêtre FD – Préconisations

Relecture de l’expérience d’accueil d’un prêtre FD

Relecture de l’expérience de prêtre FD

Grille de relecture de la mission

Pour une relecture d’expérience, on peut aussi utiliser une grille d’évaluation du travail pastoral. Par exemple, on trouvera ici le « guide de l’accompagné » utilisé pour l’entretien annuel d’évaluation (qui s’appelle pour le milieu pastoral : entretien annuel d’accompagnement) dans le diocèse de Metz.

Guide de l’accompagné(e)

[1] CEF, Documents épiscopat N°1/2 – 2017, « la Charge épiscopale à l’égard des prêtres venus d’ailleurs »