L’Amazonie face à la pandémie

Les évêques de l’Amazonie expriment leur préoccupation face à l’avancée incontrôlée de la pandémie au Brésil et en particulier en Amazonie.

amazon-indians-69589_1920. L'Amazonie face à la pandémie

 

Le 4 mai, les 65 évêques et les 2 administrateurs apostoliques de l’Amazonie brésilienne ont publié une déclaration alertant sur l’avancée incontrôlée du Covid-19 en Amazonie et demandant aux pouvoirs publics d’agir pour protéger les populations les plus vulnérables.

Ils dénoncent le manque d’équipements médicaux dans les hôpitaux de la région, les conditions de vie et conditions sanitaires indignes des populations vivant en périphérie des villes, la surexploitation de la forêt amazonienne (la déforestation a augmenté de 29,9% entre mars 2019 et mars 2020), résultant entre autre des attaques du pouvoir fédéral contre la protection de l’environnement et des territoires indigènes, l’augmentation des violences liées à la déforestation et à l’instrumentalisation politique d’organes chargés de protéger les droits des populations indigènes et leur territoire.

Soulignant le risque d’une véritable catastrophe humanitaire qui entrainerait un effondrement structurel de la région, les évêques demandent des mesures urgentes pour renforcer le système sanitaire en Amazonie, le rejet des discours discréditant les connaissances scientifiques, la limitation des entrées sur l’ensemble des territoires indigènes, le dépistage des indigènes afin qu’ils puissent si nécessaire adopter des mesures d’isolement, la fourniture en quantité suffisante des équipements de protection recommandés par l’OMS, la protection des professionnels de santé, la sécurisation des besoins alimentaire des familles autochtones, la multiplication des inspections contre la déforestation et l’orpaillage, ainsi que la présence de représentants indigènes lors des prises de décisions politiques.

« L’Église en Amazonie, après un processus d’écoute riche pour la tenue de l’Assemblée spéciale du Synode des évêques pour l’Amazonie, est attentive […] aux cris des pauvres et de la terre et demande que des mesures urgentes soient prises pour […] le développement de l’Amazonie et la vie de ses peuples. »

« Que Notre-Dame de Nazareth, Reine de l’Amazonie, nous accompagne et nous aide dans notre désir de servir les pauvres et dans la défense sans compromis de la justice et de la vérité. »

Déclaration des évêques de l’Amazonie

Maria Mesquita Castro

Aller plus loin : "Virus, religion et politique : Dieu appelé au secours de l'Amérique latine" article de Kleber Pereira Gonçalves.