Le nouveau Pacte des Catacombes

À l’aube du 20 octobre 2019, un groupe de pères synodaux se mettait en route pour les Catacombes de Sainte-Domitille, reprenant la démarche faite en 1965, à la fin du Concile Vatican II, par quarante deux pères conciliaires qui signèrent au même endroit le « Pacte pour une Église servante et pauvre » appelé « Pacte des Catacombes ».

Le nouveau pacte des Catacombes. Mgr Lafont lors de la signature du pacte des Catacombes pour la maison commune.

Mgr Lafont lors de la signature du pacte des Catacombes pour la Maison commune.

 

Ces participants au synode sur l’Amazonie y ont signé un nouveau pacte, le « Pacte des Catacombes pour la maison commune : pour une Église au visage amazonien, pauvre et servante, prophétique et samaritaine ». Un acte hautement symbolique puisque le cardinal Hummes, qui présidait l’eucharistie à Sainte-Domitille, portait l’étole de Dom Hélder Cámara, signataire du Pacte de 1965.

À la veille de la présentation du projet de document final, le Pacte des Catacombes 2019 reprend beaucoup des éléments de l’Instrumentum Laboris et permet d’entrevoir ce que pourraient être les grands thèmes du document final du synode pour l’Amazonie.

Les évêques signataires s’y engagent en 15 points à défendre la forêt amazonienne, les peuples qui y vivent avec leurs langues, leurs cultures, leurs styles de vie et leur spiritualité. Ils s’engagent pour une écologie intégrale dans laquelle tout est en interdépendance. Ils renouvellent l’option préférentielle pour les pauvres et en particulier les peuples autochtones.

Les pères synodaux s’engagent à « instaurer dans [leurs] Églises particulières un style de vie synodal », à la reconnaissance des ministères déjà existants dans les communautés ainsi que la réelle diaconie exercée par les femmes, à passer d’une pastorale de visite à une pastorale de présence, à assumer un style de vie sobre, simple et solidaire.

Parmi les signataires du Pacte figure monseigneur Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne.

Pacte des Catacombes pour la Maison commune

Annie Josse
Rome, 20 octobre 2019