Weekend 2020 des acteurs de la Mission

Les 25-26 janvier 2020 s’est tenue à Paris la rencontre annuelle traditionnelle des DDMU (délégués diocésains à la Mission universelle), dans les locaux de la Maison des évêques.

2020.02.26_Rencontre-Réseau_Mission-Universelle. Weekend 2020 des acteurs de la Mission

Les participant à la rencontre annuelle des acteurs de la Mission universelle des 25 et 26 janvier 2020.

Participants

A cette rencontre sont invités les DDMU ou bien leurs représentants ou membres des équipes diocésaines de la Mission universelle. On rappelle que chaque DDMU est en même temps directeur diocésain des OPM.

Les participants étaient au nombre de 73. Il y avait 44 laïcs, 16 prêtres et 13 religieuses. 35 hommes et 38 femmes. Plus de la moitié des religieuses présentes étaient étrangères ou d’origine étrangère.

38 diocèses étaient représentés.

Programme

Consulter le programme du weekend.

Le Père Carlos Caetano a introduit le week-end par une histoire pour faire partager sa vision de ce que doivent être de telles rencontres. Histoire-du-vin. Derrière chaque session, la joie doit être présente. Chacun est invité à venir avec « sa bouteille de vin » à partager, la rencontre doit être construite par tous, la richesse du réseau est primordiale.

Le thème principal était : L’urgence écologique dans la mission de l’Église.

Laura Morosini, co-fondatrice en 2012 de Chrétiens unis pour la terre et co-conceptrice du label Église verte, dispositif de conversion écologique destiné aux communautés chrétiennes, a introduit le sujet. « Quoi de plus adapté que la Mission universelle pour parler de l’écologie ? Il faut avoir une vision globale et la transmettre, ce qui fait souvent défaut en matière d’écologie. Comment faire le lien entre les gestes que l’on fait et les conséquences qui en découlent ? Il est essentiel que tout le monde participe … » Son intervention s’est structurée autour des fondements, de l’histoire de la prise en compte de l’écologie dans l’Église, d’une démarche de conversion personnelle et communautaire, collective, pour finir par la présentation de deux opportunités : la saison de la création et le label Église verte.

Écouter l’intervention de Laura Morosini

La matinée s’est poursuivie par un temps de travail en groupe sur le thème du « souci de la création dans la mission de DDMU » autour des trois questions suivantes :
En tant que délégué à la mission universelle :
– Comment les enjeux écologiques et l’appel du pape François m’amènent-ils à revoir ma mission ?
– Quels partenariats, quels liens avec des personnes ou structures en action puis-je imaginer ?
– Quel serait mon premier pas dès la semaine prochaine ? (La réponse personnelle à cette question a été écrite sur un post-it accroché à un « arbre »)

Après le déjeuner, Patrick Magnan, directeur de la communication et de développement des ressources à la DCC, nous a présenté les initiatives (trois formules différentes) de la DCC pour répondre à l’appel à vivre Laudato Si’ à travers le volontariat. Comment l’interculturalité, la solidarité et le service permettent de s’engager pour un monde plus juste et plus durable.

Module découverte Laudato Si’ à travers le volontariat

Voir le témoignage de Konogan, volontaire DCC à Sokodé – Togo

La fin de l’après-midi du samedi a été consacrée à une présentation du projet de rapprochement entre le service national de la Mission universelle et celui de la Pastorale des migrants et des personnes itinérantes par le P. Carlos Caetano, directeur de ces deux services, suivie par un temps de questions-réponses.

Trois questions sur le projet de rapprochement

Le dimanche matin a débuté par une remontée des travaux de groupes du samedi matin.

Échos des travaux de groupe

Puis Mgr Dubost, directeur des OPM France, entouré de l’équipe des OPM nous a présenté la Semaine Missionnaire mondiale qui se tiendra du 11 au 18 octobre 2020, sur le thème : « Me voici, envoie-moi ». Sur tous ces sujets, on consultera le site des OPM.

Me voici, envoie-moi !

Pour terminer la matinée du dimanche, le groupe s’est retrouvé à la chapelle de la Maison pour célébrer la liturgie dominicale, présidée par Mgr Dubost.

Évaluation

Synthèse des évaluations faites par les participants à la rencontre.

 

Maria Mesquita Castro
11 février 2020