Weekend 2019 des acteurs de la Mission universelle

Les 26-27 janvier 2019 s’est tenue à Paris la rencontre annuelle traditionnelle des DDMU (délégués diocésains à la Mission universelle), dans les locaux de la Maison des évêques.

DSC04552 - Weekend 2019 des acteurs de la Mission universelle

Weekend 2019 des acteurs de la Mission universelle

Participants

A cette rencontre sont invités les DDMU ou bien leurs représentants ou membres des équipes diocésaines de la Mission universelle. On rappelle que chaque DDMU est en même temps directeur diocésain des OPM.

Les participants étaient au nombre de 82. Il y avait 39 laïcs, 21 prêtres et 20 religieuses (les statistiques portent ici sur 80 personnes). 38 hommes et 42 femmes. La plus jeune participante avait 29 ans, le plus âgé 79 ans. La médiane de l’âge était de 61 ans (la moitié des participants avait plus de 61 ans, et l’autre moitié 61 ans ou moins). Environ 15 personnes n’avaient jamais participé à une rencontre des DDMU en janvier. Plus de la moitié des religieuses présentes étaient étrangères ou d’origine étrangère.

48 diocèses étaient représentés. Voir la carte des diocèses représentés ou non.

 Programme

Consulter le programme du weekend.

Le thème principal était : Religieuses et communautés étrangères en mission pastorale en France.

La journée du samedi a débuté avec une présentation de trois institutions liées à la Mission universelle :
Aide aux Églises d’Afrique. L’association s’est présentée et a diffusé du matériel.
– La DCC s’est aussi présentée et a montré les convergences possibles dans l’animation sur le terrain entre MU et DCC.
– La cellule accueil (du SNMUE) a présenté les trois sessions organisées à destination des prêtres et religieuses étrangères en mission pastorale en France. Liste des sessions

Sr Anne-Marie Grapton, secrétaire générale de la CORREF a introduit le sujet. En prenant un peu de distance avec l’actualité et en montrant les enjeux humains et ecclésiaux de la présence d’agents pastoraux étrangers dans l’Église de France. Voici le plan de son intervention. Texte intégral de son intervention : bientôt ici.

Le début d’après-midi du samedi a été consacré à des travaux de groupe qui ont permis de réagir à l’égard de la contribution de Sr Anne-Marie Grapton. Et de voir dans quelle mesure, ces impulsions peuvent s’adapter au contexte de chaque diocèse.

La fin de l’après-midi du samedi a été consacrée à une présentation des OPM, une présentation du Mois Missionnaire Extraordinaire et une introduction du thème de ce mois extraordinaire. Présentation du thème du mois missionnaire par Pierre Diarra. Sur tous ces sujets, on consultera le site des OPM.

Pour débuter la journée du dimanche, le groupe s’est retrouvé à la chapelle de la Maison pour célébrer la liturgie dominicale.

Ensuite, Annie Josse (SNMUE) a introduit le thème : Prendre soin, pour les femmes ou pour tous ?

Des travaux de groupe ont permis aux participants d’intérioriser les propos entendus. Et d’en tirer des leçons pratiques pour leur diocèse.

Évaluation

On trouvera bientôt ici une synthèse des évaluations faites par les participants. Bientôt ici.

La prochaine rencontre nationale des DDMU aura lieu les samedi-dimanche 25-26 janvier 2020.

Antoine Sondag
29 janvier 2019