Université d’été 2018 : Disciple-missionnaire : une vocation de tout baptisé ?

Université d’été 2018

Université d'été 2018 - Ermitage Sainte-Thérèse de Lisieux

Ermitage Sainte-Thérèse de Lisieux

Une université d’été est un plaisant cocktail de culture, de formation, d’échange d’expérience, de vacances, de spiritualité et parfois de gastronomie. Son édition 2018 se tiendra …

Dépliant Université d’été 2018

Lieu : L’Université d’été de 2018 se tiendra à Lisieux du 20 au 24 août 2018.

Public : Cette université d’été est maintenant traditionnelle. Elle regroupe des membres des équipes diocésaines de la mission universelle. Cela leur permet, durant des temps formels ou informels, d’échanger sur leurs initiatives, sur leurs bonnes pratiques, leurs difficultés et leurs réussites ! L’université d’été est en particulier un bon moyen pour les nouveaux délégués diocésains à la MU de s’initier à leur tâche nouvelle, un moyen d’entrer en contact avec d’autres DDMU…
Et cette université d’été est aussi ouverte à tous ceux que le sujet intéresse. En général, elle regroupe cinquante personnes. Qui viennent de toute la France, mais plus particulièrement de la région où elle se tient. En 2018, ce sera en Normandie, à Lisieux. Nous serons accueillis à l’Ermitage qui se trouve juste à côté du Carmel de Ste Thérèse.
L’université d’été commence le lundi à 12h (par le repas) et se termine le vendredi à 14h.

Le thème est le suivant : Disciple-missionnaire : une vocation de tout baptisé ?
Environ la moitié des Français sont baptisés catholiques. D’ordinaire, nous les classons en pratiquants, non pratiquants, croyants/non croyants… ces catégories sont-elles conformes à l’Evangile ?
Le pape François nous rappelle que tout baptisé est disciple-missionnaire ! Comment ces baptisés peuvent-ils être missionnaires, en particulier ceux qu’on ne voit guère le dimanche dans les églises ? D’ailleurs que signifie : un catholique non pratiquant ou pratiquant. De quelle pratique s’agit-il ?
Voici beaucoup de questions et vous vous en posez encore d’autres. Nous prendrons le temps de réfléchir à tout cela, à partir de notre propre situation « missionnaire ».
Nous serons aidés le mardi 21 par Valérie Le Chevalier. Elle a publié un petit livre stimulant chez Lessius : Ces fidèles qui ne pratiquent pas assez… Elle pose clairement la question : quelle place accorder dans l’Église aux pratiquants occasionnels ? Ce qui suppose que ces femmes et ces hommes ne soient plus réduits à leur absence de pratique religieuse, mais considérés comme de véritables «fidèles ».
Le mercredi est consacré traditionnellement à une visite culturelle qui donne à penser. Nous irons visiter le Mémorial de la paix à Caen. Si nous avons le temps, nous irons méditer sur les plages du débarquement. Et la journée se terminera par un diner au restaurant pour goûter des spécialités régionales normandes.
Le jeudi, nous serons accompagnés par Leonard Katchekpelé, prêtre du diocèse d’Atakpamé au Togo, et actuellement aumônier des étudiants de Metz. Il publie ces jours-ci chez Lessius : Dieu est assez grand pour se défendre tout seul. L’apologie du témoin.
Le vendredi, nous tenterons de tirer des conclusions et des orientations pour l’action de ces quelques jours de réflexion.

Hébergement : Ermitage de Lisieux.

Prix : 300 Euros. Cela comporte l’hébergement, les repas et les frais de session. Le prix du transport entre la ville d’origine et Lisieux est à la charge du participant.

Retrouver le détail du programme

Des renseignements complémentaires seront donnés en temps opportuns sur le site internet de la MU. En particulier, un programme détaillé.

Bulletin d’inscription

On lira avec profit les comptes-rendus des universités 2016 ou 2017.

Antoine Sondag
10 avril 2018