Vers un jumelage entre Moulins et Dakar !

Une délégation de six personnes, autour de Mgr L. Percerou, évêque de Moulins, a fait le voyage à Dakar pour étudier la possibilité d’établir un jumelage entre les diocèses de Moulins (département de l’Allier) et de Dakar.

Vous trouverez ci-dessous l’interview que Brigitte Thouvenot a donnée à la radio RCF diocésaine. Brigitte est la Déléguée à la Mission universelle (DDMU) du diocèse. Elle envisage les divers aspects d’un jumelage. L’ancienneté des liens entre Moulins et Dakar ; la nature actuelle de ces liens en particulier par l’intermédiaire de prêtres fidei donum sénégalais en mission pastorale dans le diocèse de Moulins ; les différences entre les ambiances ecclésiales de Moulins et de Dakar ; l’inspiration que le diocèse de Moulins pourrait trouver à Dakar ; les étapes souhaitables d’un jumelage ; les conditions de réussite d’un tel jumelage ; etc.

Pour faire connaitre ce projet diocésain, Mgr Percerou parcourt son diocèse et donne trois conférences durant les mois d’octobre-décembre 2018. Voir la présentation de ces conférences ci-dessous.

Il est intéressant de repérer les mots utilisés pour décrire ce lien spécial entre Moulins et Dakar : lien, voyage, rencontre, visite, pèlerinage, jumelage…

Ecouter l’interview de Brigitte Thouvenot

Vers un jumelage entre Moulins et Dakar ! Moulin_Dakar

 

Le diocèse de Moulins correspond au département de l’Allier. Il est peuplé de 340 000 habitants, autour de trois villes : Montluçon, Vichy et Moulins. Le site du diocèse dit que « le département continue d’accueillir des personnes proches de la retraite et de laisser partir ses jeunes de 18 à 25 ans. » Le diocèse compte 18 paroisses nouvelles et 38 prêtres en activité.

 

Le diocèse de Dakar au Sénégal compte environ 4 millions d’habitants, dont un demi-million de catholiques. Il dispose de 50 paroisses ou quasi paroisses. Il bénéficie de 97 prêtres diocésains en résidence dans le diocèse et de 82 religieux-prêtres en résidence dans le diocèse. Il faut tenir compte du fait que de nombreux services nationaux pour le Sénégal, y compris dans le domaine ecclésial, ont leur siège à Dakar, grande capitale d’un pays de 15 millions d’habitants environ. La grande majorité des habitants du pays sont musulmans.

 

Un éventuel jumelage Dakar-Moulins est une belle illustration d’une relation asymétrique entre un diocèse de France et un diocèse d’un pays assez différent de la France (même si le français est la langue officielle de travail au Sénégal). Jumelage asymétrique ! Raison de plus de se demander ce que chacun reçoit et ce que chacun peut apporter !

 

Antoine Sondag,
octobre 2018

 

Sur ce sujet du jumelage entre diocèses, on lira avec profit de ces certains articles.