Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019. Programme en France et Guide pastoral

Le pape a décrété que le mois d’octobre 2019 serait un mois missionnaire extraordinaire à l’occasion du centenaire de la Lettre apostolique Maximum illud du pape Benoît XV, qui a redonné un élan nouveau à la mission de l’Église (Le texte de Maximum illud, version latine et traduction française, se trouve à la page 85 de cet ouvrage).  C’est ce que le pape François indique dans une lettre au Cardinal Filoni. Le thème du mois missionnaire d’octobre 2019 est : « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde. » Ce thème souligne que l’envoi en mission est un appel inhérent au baptême et à tous les baptisés. Ce mois missionnaire d’octobre 2019 coïncidera avec la célébration du Synode pour l’Amazonie.
On trouvera ici la lettre que Mgr Dognin a fait parvenir aux Évêques de France ainsi que le guide pastoral que la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples a rédigé à l’usage des diocèses, congrégations et associations du monde entier.

Antoine Sondag

Logo du mois missionnaire extraordianaire. Octobre 2019Lettre aux Évêques de France

La lettre du pape François permet de revisiter les textes du Magistère les plus importants depuis un siècle qui concernent la mission. Elle insiste sur les intuitions centrales de cette conversion missionnaire à laquelle le pape François appelle constamment. Avec les thèmes récurrents : primat de la charité ; élan et enthousiasme nouveau pour la mission ; celle-ci commence par la conversion du missionnaire lui-même ; elle renonce à tout prosélytisme ; l’élan missionnaire permet de renouveler l’Église ; la conversion pastorale est le remède à la « fermeture autoréférentielle » de l’Église ; l’élan missionnaire façonne une Église en sortie…

On rappellera ici des convictions de base en missiologie : l’élan missionnaire est un droit et un devoir de tout baptisé, il n’est pas réservé à une catégorie particulière de chrétiens (une élite de religieuses et de prêtres) ; cet élan vise le monde entier, et non pas seulement des régions désignées « terres de mission » ; les périphéries missionnaires sont aussi bien sociales ou existentielles et non exclusivement géographiques…

La CEMUE s’est saisie de cette invitation, avec les informations partielles dont nous disposons à ce jour, et voudrait inciter à préparer dès maintenant cet évènement d’octobre 2019. Voici des propositions, les unes d’initiatives diocésaines, d’autres sont des propositions nationales ou interdiocésaines ou d’initiatives de congrégations, etc… Ce sont des suggestions, la décision de l’opportunité pastorale d’organiser telle ou telle campagne, tel ou tel évènement relève de chaque évêque, de chaque diocèse, de chaque communauté religieuse, de ses priorités, de son agenda…

Liste d’actions qu’il est possible d’effectuer au niveau diocésain :

  1. Effectuer une campagne ou une information ou des temps de prière sur une ou plusieurs figures missionnaires originaires du diocèse.
  2. Faire découvrir les figures de Madeleine Delbrêl ou Pauline Jaricot avec pour objectif de promouvoir le thème « missionnaire dans nos périphéries » en France ou à l’étranger.
  3. Proposer des rassemblements autour des reliques de Sainte Thérèse de Lisieux (si elles sont accueillies dans le diocèse) ou d’un saint missionnaire du diocèse.
  4. Mettre en valeur les échanges que nous avons avec un ou plusieurs diocèses à l’étranger. Inaugurer, célébrer, ratifier un jumelage. Le jumelage (voir des exemples de jumelage) – échanges personnalisés entre Églises – est aujourd’hui souvent le visage de la mission. Car l’échange favorise la réciprocité.
  5. Organiser une « Fête des peuples » au niveau du diocèse ou dans chaque paroisse le dimanche 20 octobre, Journée mondiale des Missions. Cela permet de mettre en valeur la diversité culturelle, linguistique, rituelle… de son Église particulière par la présence de communautés diverses qui la font vivre et contribue à son élan missionnaire.
  6. Organiser une veillée de prière missionnaire pour les jeunes. Un schéma sera mis à disposition par les OPM
  7. Les congrégations religieux/religieuses internationales organiseront localement des journées portes ouvertes pour faire découvrir leur charisme missionnaire et la réalité de ce qu’elles vivent dans le monde.

 

Un certain nombre d’évènements seront organisés aux niveaux interdiocésains ou nationaux. La liste n’est pas exhaustive :

  1. Une journée d’étude le 1er octobre 2019, à l’ICP sur l’ouverture du champ de l’Église missionnaire au XXème siècle à partir de la lettre apostolique Maximum illud.
  2. Une rencontre le 2 octobre 2019, à Paris sur le thème « de l’envoi à l’échange : nouvelles dynamiques missionnaires dans l’Église de France, aujourd’hui ».
  3. Premières Assises de la solidarité internationale du volontariat en Église pour les organismes d’envoi de volontaires les 3-4 octobre 2019, à Paris
  4. L’Institut Catholique de Lyon organisera un colloque sur l’annonce du Salut dans les Actes des Apôtres, le 17 octobre 2019, à Lyon.
  5. Déplacement des reliques de Sainte Thérèse de Lisieux à Lyon (une dizaine de diocèses) pour une rencontre entre Pauline Jaricot et Thérèse de Lisieux, avec propositions de veillées de prières missionnaires.
  6. Exposition mobile sur la Mission et les défis missionnaires aujourd’hui, élaborée par les OPM. A disposition des diocèses qui le souhaitent.
  7. Comme chaque année, une affiche sur la Mission. Vous pourrez y ajouter les événements que vous avez programmés dans votre diocèse.
  8. Si un diocèse ou plusieurs diocèses en font la demande, une session diocésaine ou provinciale peut être organisée par les OPM ou le SNMUE
  9. D’autres informations vous seront communiquées.

Les OPM (et son nouveau directeur Mgr Michel Dubost) se tiennent à la disposition des diocèses pour tout renseignement ou aide complémentaire.

Le SNMUE peut apporter son aide en ce domaine.

Lettre adressée par Mgr Dognin et la CEMUE aux évêques de France (décembre 2018)

Eglise_Christ

Guide pastoral : L’Église du Christ en mission dans le monde.

La Congrégation pour l’Évangélisation des peuples a fait paraitre, à Rome, en diverses langues un guide pastoral pour le mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019. Ce n’est pas un texte prescriptif, c’est une aide proposée aux diocèses, aux congrégations religieuses et aux associations dans l’Église pour mieux célébrer le mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019. Avec son titre qui est aussi son programme. Avec un résumé des enseignements sur la mission (textes des papes, et aussi de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples). Avec 25 portraits de figures missionnaires. 25 dont 10 femmes (la parité progresse dans l’Église), 7 missionnaires sont africains, une japonaise, une canadienne et une provenant d’Océanie. Comment mieux souligner que toutes les Églises sont missionnaires, doivent l’être. Ce n’est pas un privilège de certaines régions sur terre. Un de ces missionnaires d’ailleurs n’a jamais quitté son pays !
Plus de 400 pages, certes, mais ce guide ne doit pas effrayer. C’est plus une source à laquelle nous sommes invités à puiser. Des textes, des articles courts, des portraits…Bonne lecture !

Antoine Sondag

Guide pastoral : L’Église du Christ en mission dans le monde

Comme chaque année, les OPM proposent des outils d’animation pour le mois missionnaire extraordinaire.

Pour l’animation de ce mois missionnaire extraordinaire, à Lyon, le service de la mission universelle, en collaboration avec les différents services du diocèse, a élaboré un livret d’animation a diffusé auprès des acteurs pastoraux dans les paroisses, les mouvements et l’enseignement catholique. Ce document est disponible auprès du service de la mission universelle de Lyon.

Livret d’animation du diocèse de Lyon pour le mois missionnaire extraordinaire

Sur tous ces points, on consultera avec intérêt le site dédié au MME : c’est en italien et en anglais, mais il y a aussi des textes en français.