Rencontre d’évêques des deux rives de la Méditerranée

Eveques-deux-rive_seance-de-travail

Séance de travail

Du 30 avril au 2 mai 2017, c’est tenue à La Marsa (Carthage), près de Tunis, la réunion de la Commission Mixte Méditerranée qui rassemble les évêques d’Afrique du Nord, les évêques français responsables de la pastorale des migrants, du dialogue islamo-chrétien et de la mission universelle, des évêques d’Espagne, du Portugal et d’Italie, responsables de la pastorale des migrants et les directeurs des services nationaux de la pastorale des migrants, du dialogue islamo-chrétien et de la mission universelle de la Conférence des évêques de France.

Cette commission se réunit tous les deux ans depuis 1989 pour un partage d’informations, d’expériences et une réflexion sur des thèmes et des événements qui touchent à des questions pastorales communes aux deux rives de la Méditerranée.

Le thème de notre rencontre était cette année :

la contribution des migrants à l’édification de l’Eglise locale

Il s’agit là essentiellement de chrétiens migrants originaires de différentes Eglises. En Afrique du Nord, ce sont notamment des étudiants ainsi que des migrants sub-sahariens qui cherchent à rejoindre l’Europe et dont un certain nombre s’installent dans les pays du Maghreb. En Europe, ils viennent d’Afrique, d’Amérique Latine, des pays de l’Est, du Moyen Orient. Certains sont naturalisés et ne sont plus des « migrants », mais ils ne perdent pas pour autant leur culture dont il faut tenir compte.

Leur présence dans les communautés chrétiennes est très diverse selon les pays des deux rives de la Méditerranée. Au Maroc, en Algérie et en Tunisie, les migrants peuvent être largement majoritaires. Ils participent pleinement à la vie des communautés chrétiennes locales. A noter que ces communautés chrétiennes apportent une aide importante aux migrants et à leurs familles, y compris à ceux qui ne sont pas chrétiens.

Evêques-deux-rives-de-la-méditerranée_repas-en-commun

Repas en commun

En Europe la présence des migrants dans les communautés chrétiennes est très différente selon que l’on se trouve dans un diocèse de passage (Sicile), dans des diocèses où ils viennent s’installer (Italie, Espagne, France, Portugal). Dans les banlieues de grandes villes, ils peuvent être majoritaires au sein de la communauté, ce qui est moins vrai dans des diocèses ruraux. Ils sont généralement bien accueillis par les fidèles et nous constatons une belle insertion dans les communautés :

  • Ils participent activement à la liturgie (animation des chants, processions, fêtes…) Ils y apportent un réel dynamisme !
  • Ils prennent des responsabilités au sein de la communauté (Equipe d’Animation Pastorale, Mouvements apostoliques, œuvres caritatives, etc.)
  • Ils apportent le témoignage de leur foi qui a parfois été éprouvée par des persécutions dans leur pays ou par un voyage où ils ont beaucoup souffert.

Les nombreuses ethnies avec les différences culturelles et linguistiques peuvent rendre les relations parfois difficiles entre eux. Ils ont aussi leur sensibilité liturgique qui est liée à leur Eglise d’origine et à leur culture et il n’est pas forcément simple d’en tenir compte. La messe du dimanche est cependant un lieu de communion et nous faisons l’expérience que le Christ rassemble dans la prière et l’Eucharistie ses enfants dispersés.

A certains endroits, des messes « ethniques » permettent de temps en temps aux migrants d’une même origine de se retrouver et de se ressourcer, ce qui ne les empêche pas de se retrouver habituellement avec les autochtones.

En Europe, la présence de prêtres fidei donum venant d’Afrique ou d’Asie contribue à l’insertion des migrants dans la communauté.

Carthage-chretienne_Evêques-deux-rives-de-la-méditerranée

Visite des vestiges de la Carthage chrétienne

Au cours de ces journées, nous avons pu découvrir aussi la réalité de la vie de l’Eglise en Tunisie et partager quelques nouvelles de nos pays dont certains sont en période d’élections (France, Algérie).

Mgr Ilario Antoniazzi, archevêque de Tunis, nous a emmenés sur les ruines de l’ancienne Carthage où la mémoire et la prière des martyrs, notamment de Perpétue et Félicité, nourrit encore profondément la foi des fidèles. Guidés par le père Silvio Moreno, nous avons pu prier et chanter dans le cirque romain où ces deux jeunes femmes, et d’autres fidèles, furent martyrisés en 203.

La messe à la Cathédrale de Tunis a été un aussi un moment fort de notre rencontre. Elle était animée par une chorale africaine nous faisant expérimenter ainsi la pertinence de nos échanges de cette année.

Pour la commission, les deux co-présidents :

 

Symbole-EvequePaul DESFARGE
Archevêque d’Alger
et président de la CERNA
Symbole-EvequeLaurent DOGNIN
Évêque de Quimper et Léon
et président de la CEMUE

 

Liste des membres de la Commission Mixte Méditerranée 2017 :

Mgr Ilario ANTONIAZZI, Archevêque de Tunis – Tunisie
Mgr Benavente Mateos CIRIACO, Évêque d’Albacete et de Coria – Espagne – Presidente de la Comisión Episcopal de Migraciones
Mgr Georges COLOMB, Evêque de La Rochelle et Saintes, membre de la CEMUE – France – Pastorale des Migrants.
Mgr Paul DESFARGES, Archevêque d’Alger, Président de la CERNA (Commission Episcopale de la Région Nord de l’Afrique) – Algérie
Mgr Laurent DOGNIN, Evêque de Quimper et Léon, Président de la CEMUE (Commission épiscopale de la Mission Universelle de l’Eglise – France)
Mgr Michel DUBOST, Evêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, Président du Conseil pour les relations interreligieuses – France
Mgr Antonio Vitalino FERNANDES DANTAS, Évêque émérite de Beja – Portugal – Membre de « Comissão Episcopal da Pastoral Social e da Mobilidade Humana. »
Mgr Vincent LANDEL, Archevêque Rabat – Maroc
Mgr Domenico MOGAVERO, Évêque Mazara del Vallo – Italie – Vescovo di Mazara del Vallo e Delagato per le migrazioni in Sicilia.
Mgr Jean-Paul VESCO, Evêque d’Oran – Algérie
P. Josep BUADES FUSTER s.j. – Consultant à la Conférence Episcopale Espagnole (service jésuite)
P. Vincent FEROLDI – Directeur SNRM (Service National des Relations avec les Musulmans)
P. Antoine SONDAG – Directeur SNMUE (Service National de la Mission Universelle de l’Eglise)
P. Carlos Miguel DIAS CAETANO – Directeur SNPMPI (Service National de la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes)
P. Silvio MORENO, IVE – Vicaire de la Cathédrale de Tunis. Auteur d’ouvrages sur l’archéologie et l’art chrétien en Afrique du Nord.

Mai 2017 : une crise politique a éclaté en Tunisie sur fond de malaise économico-social et de scandale de corruption… on lira l’ excellente analyse de la situation dans le pays faite par l’ONG International Crisis Group, et les recommandations que cette ONG adresse au gouvernement tunisien et à d’autres acteurs.