Diocèse de Tunis : une lettre pastorale de l’archevêque

L’archidiocèse de Tunis couvre le territoire de la Tunisie. Il regroupe une douzaine de lieux de culte à travers le pays avec environ 130 religieuses et 46 prêtres (quasi tous étrangers : espagnols, italiens, originaires du Moyen-Orient ou d’Afrique sub-saharienne). Les messes sont célébrées en diverses langues : arabe, français, espagnol, anglais et italien. Il faut signaler l’action de la Caritas diocésaine. Le territoire de l’archidiocèse se confond avec le pays :164 000 km2. Environ 20 000 catholiques représentent 0,2 % de la population tunisienne.
On trouvera ici le texte de la lettre pastorale de l’archevêque publiée fin décembre 2016. Cette lettre inaugure un processus diocésain (démarche synodale ?).

 carte-mediterraneebis

Lettre pastorale « en avant » pour une démarche diocésaine

Chers frères et sœurs,

Alors que Noël et la nouvelle année sont proches, je vous rejoins par cette lettre en vous souhaitant d’abord la paix : paix à chacun de vous, à ceux et celles dont vous êtes proches, par la famille, par le travail, par les chemins du quotidien.

Cathédrale de Tunis

Cathédrale de Tunis

Je vous écris pour partager avec vous ce que je retiens du chemin parcouru jusqu’à présent, pour nous donner aussi des pistes afin de continuer la route, selon ce que le Seigneur nous a montré.
Je nous propose des questions concrètes. Je demande à chacun, individuellement, en groupes, en communautés, en paroisses, de prendre le temps d’y réfléchir et d’y répondre d’ici le 1er mars 2017, qui marquera le début du Carême.

Continuons de nous mettre ensemble à l’écoute du Seigneur, à partir de notre vie ordinaire, de l’expérience de notre prière, dans une attitude de disponibilité à ce que l’Esprit dit aujourd’hui à notre Église (cf. Ap 2,7).

J’attends vos contributions d’ici fin février, individuelles ou collectives, à l’adresse de l’archevêché : eveche.tunisie@evechetunisie.org.
Le Conseil Presbytéral m’aidera à discerner le chemin que le Seigneur veut continuer d’ouvrir à travers nous tous. Ce chemin doit nous mener là où le Seigneur le veut : avançons en confiance, attentifs et dociles à sa Parole, laissons jaillir l’Esprit (cf. Rm 12,11), partageons, nos idées, nos attentes, nos questions. Que notre charité se fasse inventive ! (1 Th 1,3).

Lettre pastorale Tunis

Mgr Ilario ANTONIAZZI
Décembre 2016