ACERAC : Assez de violence !

Communiqué final de l’Association des Conférences Épiscopales de la Région de l’Afrique Centrale (ACERAC)

 

L’Assemblée plénière de l’ACERAC (Association des Conférences Épiscopales de la Région de l’Afrique Centrale), qui s’est tenue du 08 au 16 juillet 2017, vient de se terminer à Yaoundé, au Cameroun. L’ACERAC regroupe les évêques du Cameroun, de Centrafrique, du Congo (Brazzaville), du Gabon, de la Guinée Équatoriale et du Tchad.

Son thème d’étude principal était : « L’œcuménisme et le dialogue interreligieux en Afrique centrale », et le Cardinal Tauran, président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, avait adressé le 8 juillet à l’Assemblée un message d’encouragement à progresser dans ce dialogue.

Ce dialogue est difficile, il n’est pas impossible. Il est nécessaire pour un mieux vivre ensemble

ACERAC : Assemblée des évêques

ACERAC : Assemblée des évêques

Dans leur communiqué final, les évêques de l’ACERAC reviennent surtout sur les actes de violence commis en Centrafrique, au Tchad, au Cameroun et au Congo et appellent à poursuivre les efforts en faveur de la paix. Ils se disent également « choqués par la mort tragique de Son Excellence Monseigneur Jean Marie Benoît Bala » et, à la suite des évêques du Cameroun, appellent à la vérité sur les circonstances de ce décès.

L’ACERAC sera désormais présidée par Mgr Juan Nsue Edjang, archevêque de Malabo en Guinée Équatoriale, qui succède à Mgr Samuiel Kleda, archevêque de Douala au Cameroun.

Communiqué final ACERAC