Victimes, justice et réconciliation en République de Centre Afrique

centre-afriqueL’Observatoire Pharos publie un rapport sur les victimes en République de Centre Afrique (RCA), la situation de la justice et de l’impunité, et les conditions pour une réconciliation. Lire le rapport ci-dessous.

Pour une présentation de l’Observatoire Pharos qui  mène une démarche indépendante et pluraliste de contextualisation des réalités culturelles et religieuses au service des acteurs de terrain et des organisations publiques ou privées. 

Après plusieurs années de grave crise et de violences extrêmes, la République centrafricaine connait depuis peu une phase nouvelle marquée par l’élection démocratique du Président de la République et du Parlement. Il faut tenter de comprendre la situation dans le pays, et donc dé-simplifier l’analyse de la crise violente de 2013-2014, et de la crise latente qui dure depuis. Pour cela, il convient de placer les victimes au centre de notre attention, leur donner la parole. Observer, entendre, analyser la situation, donner la parole, comprendre et oser des préconisations. 

Soldats français patrouillant dans les rues de Bangui

Soldats français patrouillant dans les rues de Bangui

Pour cela, il faut du temps, le temps du deuil, le temps de l’apaisement, le temps de la réconciliation. C’est de temps que la communauté internationale manque, car il faut montrer des résultats rapides aux opinions publiques (celles des pays qui interviennent en RCA), il faut manifester que l’on veut repartir de RCA (sinon on prend le risque d’être accusé de néo-colonialisme), il faut montrer que l’opération RCA est terminée avant les échéances électorales (celles des pays qui interviennent)… voilà quelques clés de l’impasse.

Rapport République Centrafricaine