Eglise de Bossangoa, sois témoin de miséricorde et de réconciliation !

Eglise de Bossangoa, sois témoin de miséricorde et de réconciliation ! 

Dans le contexte difficile de la République de Centre Afrique (RCA), l’évêque de Bossangoa a ouvert la nouvelle année pastorale, qui sera aussi l’année du jubilé sur la miséricorde, et l’a placée sous le signe de la réconciliation et de la miséricorde. On trouvera ci-dessous le texte de base  pour cette année pastorale. Il faut souligner l’opportunité de placer l’année nouvelle sous le signe de la réconciliation, le pays en a besoin. Il reste à trouver les gestes justes qui rendront cette réconciliation contagieuse, il reste à trouver les personnes et institutions pour exercer ce ministère de réconciliation et de miséricorde, etc…

Diocèse-Bossangoa

 

Introduction par l’évêque

Exposé 1 _ Jésus-Christ, visage de la miséricorde du Père

Exposé 2 _ Muhammad, témoin de miséricorde

Exposé 3 _Place et rôle de la famille pour la miséricorde et la réconciliation dans le diocèse de Bossangoa

Exposé 4_Exigences pour notre Eglise diocésaine … Conclusions par l’évêque


« Le jubilé de la miséricorde nous prépare au pardon, à la réconciliation, à la confiance dans la magnanimité et à l’espérance dans la bonté de Dieu qui nous configure à son image en de nos limites et de nos péchés. Cette perspective est une forte invitation qui s’impose à nous dans le contexte de la crise sociopolitique qui affecte notre pays depuis plus de trois ans et des nombreuses blessures dont nous sommes marqués. »

Nestor Désir Nongo Aziagbai Sma
Evêque de Bossangoa

 

Sur le thème de l’année jubilaire de la miséricorde, on lira aussi : La miséricorde est une vertu politique et l’interview accordée par Benoît Guillou à La Croix.