Weekend 2018 des acteurs de la Mission universelle

Rencontre DDMU 2018

 

Weekend 2018 des acteurs de la Mission Universelle

Participants à la rencontre annuelle 2018 de la Mission universelle

 

Chaque année, les délégués diocésains de la Mission universelle, qui sont aussi directeurs diocésains des OPM, se réunissent à Paris. En 2018, ce weekend a eu lieu du samedi 27 janvier 2017, 9.30 au dimanche 28 janvier, 14h, dans les locaux de la CEF, avenue de Breteuil.

Portrait des participants

Les participants étaient au nombre de 85. Ils venaient de 50 diocèses de France (sur un total de 93 diocèses en France métropolitaine). La plus jeune avait 30 ans, le plus âgé 75 ans, la médiane de l’âge est de 59 ans (ce qui signifie : la moitié des participants a moins de 59 ans, et l’autre moitié 59 ans et plus).
40 délégués diocésains à la Mission universelle étaient présents, et 50 diocèses étaient représentés. Toutes les provinces étaient représentées, sauf la province de Tours (région Centre). Il y avait 45 femmes et 38 hommes (statistiques portant sur 83 participants ayant répondu). Deux évêques, 22 prêtres, 13 religieuses et 46 laïcs. Une dizaine de participants venaient pour la première fois.

On trouvera ici la carte géographique de l’origine des participants : Carte des diocèses représentés

Cette rencontre annuelle est toujours l’occasion :
– pour les DDMU nouveaux qui viennent d’être nommés à la rentrée de septembre 2017, de se former, de rencontrer d’autres DDMU, d’échanger sur leurs découvertes et leurs difficultés…
– pour les DDMU d’une même province de rencontrer leurs voisins, de mieux se connaitre afin peut-être de planifier telle ou telle activité commune.

Les objectifs du weekend étaient les suivants : se rencontrer, mieux se connaitre, échanger, s’informer, se former, prier, célébrer, préparer à long terme la JMM (Journée Missionnaire Mondiale) et la Semaine Missionnaire Mondiale (SMM) d’octobre 2018…

Le thème du weekend de janvier 2018 a été le suivant : Prêtres et religieuses venant d’autres pays en mission pastorale en France.

Programme de la rencontre

Les OPM

Le samedi matin a été consacré à présenter les OPM (pour les nouveaux participants). On trouvera des éléments de cette présentation sur le site des OPM. Ensuite, Pierre Diarra a introduit le thème de la Semaine Missionnaire Mondiale (SMM) 2018 : J’ai soif de toi, viens !

Anne Deloy et Damien Chalret du Rieu, directeur de la communication des OPM, ont présenté les outils d’animation pour cette Journée Missionnaire Mondiale (JMM) et SMM. Ces outils seront mis sur le site des OPM au fur et à mesure de leur diffusion.

Contribution de Sr Colette Bence

En fin de matinée, Sr Colette Bence, ancienne DDMU de Coutances et membre du groupe Etudes et Projets de la CEF (le groupe qui a rédigé le numéro de Documents-Episcopat dont il sera question plus loin) a présenté à la fois son expérience en matière d’accueil et d’accompagnement de prêtres venus d’ailleurs, et de membre du groupe de travail. Elle a résumé et commenté le numéro de Documents-Episcopat (2017 – 1) qui portait sur ce sujet des prêtres venus d’autres pays. On trouvera ici le texte d’introduction du thème et le powerpoint de sa présentation. Prêtres venus d’ailleurs

Samedi après-midi

En début d’après-midi du samedi, une table-ronde réunissait trois personnes qui ont apporté leur expérience afin de lancer les travaux de groupe.
Voici le témoignage d’Armelle Becquey, DDMU à Toulouse. Accueil et accompagnement de prêtres venus d’ailleurs
Voici la contribution d’Albane d’Hérouville, chargée de mission pour le diocèse de Versailles, chargée de l’accueil et de l’accompagnement des prêtres venus d’ailleurs. Présentation diocèse de Versailles
Et voici la contribution de François Calvez, prêtre du diocèse de Quimper, vicaire épiscopal et DDMU chargé de cette question. Présentation diocèse Quimper & Léon

Les questions pour le groupe de travail du samedi étaient les suivantes :
– Quel est le mandat donné par l’évêque au DDMU dans le domaine « accueil et accompagnement des religieuses et prêtres étrangers » ? Ce mandat peut être écrit ou oral, parfois même implicite. Mandat donné au délégué diocésain MU et/ou à l’équipe diocésaine ?
Ce que je fais déjà dans ce domaine… ce qui m’aide dans mes activités (documents, exemples d’autres diocèses, personnes ressources…)
– Les défis que j’ai repérés, les difficultés… de l’accueil/accompagnement des prêtres/religieuses étrangers…
– Ce qu’il faudrait faire pour le bien de la mission dans le diocèse ; ce que j’aimerais faire… Pourquoi n’est-ce pas déjà fait ? Obstacles ? Aides éventuelles ? Qui va nous appuyer ?

Les participants ont travaillé en groupes durant un bon moment. Vous trouverez bientôt ici une synthèse de ces travaux de groupe. Texte complet des compte-rendu des travaux du samedi

Témoignage de Sr Daisy et apport de la DCC

En fin d’après-midi le samedi, on a entendu l’intervention de Sr Daisy Mickael, religieuse originaire d’Inde sur son arrivée en France, et plus particulièrement l’expérience de l’accueil de religieuses étrangères en France.  Accueil et accompagnement de religieuses venues d’ailleurs

Patrick Magnan de la Délégation Catholique à la Coopération (DCC) a présenté les évolutions récentes de la DCC et les liens souhaitables qu’il faudrait tisser entre DCC et services de la Mission universelle. Présentation de la DCC

Dimanche matin

Le dimanche matin, une eucharistie, présidée par Mgr Cartatéguy archevêque émérite de Niamey, a réuni à la chapelle de la CEF les participants. Mémoire a été faite de la proclamation de la qualité de bienheureux de Mgr P. Claverie et ses 18 compagnes et compagnons, martyrs durant la guerre civile en Algérie.
Puis, le P. Michel Fournier a présenté la « cellule accueil » du service national de la Mission universelle. .Il a fait part de sa conviction que l’on peut et doit appliquer aux prêtres venus d’ailleurs les quatre attitudes que le pape propose pour l’accueil des migrants : accueillir, protéger, promouvoir, intégrer.

Le P. Audace Manirambona, lazariste et prêtre fidei donum pour le diocèse de Langres, a fait part de son expérience, longue de 14 ans, de prêtre vivant et travaillant maintenant en France. Témoignage du Père Audace

Les travaux de groupe ont porté sur les questions suivantes :
– Pourquoi confier l’accueil/accompagnement des agents pastoraux étrangers aux DDMU ? Avantages ? Opportunités ? Synergie des objectifs et des activités ? etc ?
– Sessions diocésaines, sessions régionales, sessions nationales : complémentarité. Que faire ensemble en région ?
– Comment nous entraider en province : soutien mutuel, formation, information, préparation d’évènement…

Vous trouverez bientôt ici une synthèse de ces travaux de groupe. Texte complet des compte-rendu des travaux du dimanche

En fin de matinée, Antoine Sondag a conclu la rencontre annuelle avec quelques conclusions et convictions.

Synthèse des évaluations de la rencontre

L’an prochain, le weekend des acteurs de la mission universelle aura lieu les 26-27 janvier 2019.

Antoine Sondag
(29 janvier 2018)