Accueil et accompagnement de prêtres venus d’ailleurs

De nombreux diocèses publient une brochure pour présenter l’accueil et l’accompagnement de prêtres venus d’ailleurs… cela facilite l’accueil, cela permet de rappeler des droits et des devoirs des uns et des autres. Cela permet d’associer l’ensemble du clergé à cet accueil, ainsi que l’exemple du diocèse de Tournai le montre : l’ensemble du presbyterium doit s’approprier cet accueil qui va l’enrichir. Cela permet de montrer que cet accueil demande un effort spécifique aux communautés chrétiennes locales pour s’adapter et accueillir ces prêtres étrangers.
On trouvera ici plusieurs exemples de brochures d’accueil. Ces brochures ne font qu’exprimer la démarche d’accueil et d’accompagnement à l’œuvre dans ces diocèses et sont complémentaires d’un accueil/accompagnement par une équipe (composée de personnes désignées à cet effet) qui organise une visite du diocèse et des lieux pertinents pour la vie d’un prêtre en mission. Ainsi qu’un accompagnement plus personnalisé, surtout durant les premiers temps du séjour
.

Diocèse de Tournai

Tournai« De nombreux diocèses en Belgique accueillent aujourd’hui des prêtres originaires de diffé­rentes régions du monde. Parmi eux, un grand nombre viennent d’Afrique, spécialement des pays de tradition francophone. Les motifs pour lesquels ils ar­rivent dans notre pays sont divers, et parfois multiples (…). Notre diocèse, comme bien d’autres en Europe occidentale, est aussi marqué par une diminution drastique du nombre de prêtres et un vieillissement du presbyterium, conséquences d’une grave crise des vocations, et plus largement d’une crise de l’Église en Occident. Pour nos Églises, habituées à vivre avec un grand nombre de prêtres, le défi est de taille ! (…). A la demande de Mgr Harpigny, le conseil presbytéral du diocèse de Tournai s’est prononcé positivement sur l’accueil, dans le presbyterium diocésain, de prêtres « venus d’ailleurs », tout en soulignant les nécessaires conditions d’une présence féconde dans la vie pastorale, les risques à ne pas négliger et les enjeux ecclésiologiques et pastoraux. (…). Ne tombons pas pour autant dans un optimisme béat ! L’insertion féconde de ces prêtres venus d’ailleurs dans la vie pastorale nécessite d’être préparée et accompagnée, à différents niveaux. Elle demande aussi une réelle lucidité, tant sur ces prêtres qui arrivent chez nous, que sur la situation des communautés chrétiennes et des prêtres « autochtones ». L’accueil de prêtres venant d’autres pays et d’autres cultures ne peut pas être simplement une politique de « bouche-trou » face à la pénurie du clergé autochtone. Il a, qu’on le veuille ou non, d’importantes implications ecclésiologiques et pastorales. La présente note s’inspire largement de l’expérience vécue avec l’accueil des prêtres originaires de pays africains, les plus nombreux dans le diocèse étant donné notre langue, notre histoire et notre tradition culturelle, mais un certain nombre d’éléments sont aussi pertinents pour la venue de communautés sacerdotales nouvelles, de prêtres d’autres continents, ainsi que pour l’accueil de communautés religieuses africaines. »

Extraits de l’introduction de la brochure « Accueillir des prêtres venus d’ailleurs dans le diocèse de Tournai », juin 2014
(Cette brochure est vendue au prix de 3 €. Evêché de Tournai, Place de l’Evêché 1,  B-7500 Tournai)

 

Diocèse de Versailles

Dans son livret, le diocèse de Versailles, conscient des nombreuses interrogations que peut susciter la découverte d’un autre pays, d’une autre culture, d’une autre façon de vivre une foi commune, apporte des réponses aux questions sur les démarches à entreprendre lors de l’arrivée, en ce qui concerne la vie quotidienne et sur le diocèse afin de faciliter la découverte de la richesse de l’église locale.

 Livret-Accueil_ Yvelines-Juillet-2015

La fête de l’Epiphanie, une occasion de rencontre entre l’évêque du lieu et les prêtres étudiants au service du diocèse…
Témoignage sur la journée du 3 janvier avec les prêtres étudiants étrangers et Mgr Aumonier

« Dimanche 3 janvier, la fête de l’Epiphanie a revêtu une couleur particulière à la Cathédrale Saint Louis de Versailles !
20 prêtres venus d’Afrique pour des études en France et accueillis sur notre diocèse se sont retrouvés pour célébrer ensemble, autour de l’évêque, la messe de l’Epiphanie, puis partager un repas de fête.
En effet, Monseigneur Aumonier invite régulièrement les prêtres étudiants « venus d’ailleurs » (majoritairement d’Afrique) lors de cette fête de l’Epiphanie, éminemment universelle. C’est l’occasion de mieux les connaître et de les remercier pour le service qu’ils rendent au sein des paroisses (célébration de la messe, des obsèques, des baptêmes, catéchisme, etc).
Cette année, il a souhaité, pendant le repas, que chaque prêtre présente son sujet de mémoire ou de thèse. Cela ne fait que confirmer la richesse des sujets de réflexion au sein de l’Eglise catholique aussi bien en Droit canon, qu’en Philosophie, en Ecclésiologie, en Théologie des religions ou en bien encore en Anthropologie-Sociologie.
Les titres des thèses en disent long : « La sécurité juridique des personnes en droit canon », « Le rôle de la mémoire dans les processus de paix en Afrique », «La notion de consensus est-elle une question théologique opérante ? », «Continuité et changements sonores dans les célébrations funéraires au Cameroun » etc…
Nous souhaitons à tous les prêtres étudiants « bon courage » pour ces études exigeantes mais passionnantes, au service de l’annonce de la Parole ! »

Albane d’Hérouville,
chargée de l’accueil et accompagnement des prêtres venus d’ailleurs dans le diocèse de  Versailles

Diocèse de Toulouse

Livret-Accueil_ToulouseLe livret du diocèse de Toulouse est destiné aux prêtres reçus mais aussi aux paroisses qui les accueillent. Accueillir et être accueilli, donner et recevoir sont comme les deux faces d’une même réalité.

Livret-Accueil_Toulouse

Diocèse de Bayonne, Lescar et Oléron

Pour développer la communion entre des Églises locales, le diocèse souhaite développer l’accueil de prêtres venus d’ailleurs dans l’unique but d’annoncer l’Évangile du Christ. Cette chance d’enrichissement mutuel par l’ouverture interculturelle et par la coopération à la pastorale locale commence par une rencontre et une découverte sur le plan humain et pastoral.

Livret-Accueil_Bayonne-2015

 

Note : L’expression « prêtres venus d’ailleurs » peut sembler trop vague pour désigner cette réalité, mais d’autres expressions, comme prêtres « migrants » ou « Fidei donum », ou « missionnaires », sont trop restrictives, tant la réalité est diverse. Et le terme « étranger » est à bannir, tant il apparaît comme lourd de connotations négatives dans les cultures africaines.