Journée Missionnaire Mondiale

Toutes les paroisses sont invitées à célébrer la journée missionnaire mondiale, l’avant dernier dimanche d’octobre. Cette journée a un triple objectif s’informer, prier et partager avec les catholiques du monde entier. Son animation est confiée aux OPM – Œuvres Pontificales Missionnaires.

OBJECTIFS

La prière S’informer : C’est le moment où tous les catholiques doivent s’intéresser aux diocèses de divers pays
– Prier : Chaque année des livrets de prières ainsi que de nombreux matériels sont proposés pour animer ce mois de prière continue pour la mission.
– Partager : La quête de ce dimanche est un acte missionnaire. Elle permet à l’Église de vivre, d’assurer sa mission, sa croissance dans le monde et de favoriser l’annonce de l’Évangile. L’Église lui donne le statut de « quête impérée », l’intégralité de la collecte est transmise aux Œuvres Pontificales Missionnaires qui en ont la charge.

L’offrande est une contribution pour soutenir la vie des prêtres et des diocèses, qui ne peuvent subvenir par eux-mêmes à leurs besoins : construction de chapelles, églises, lieux de catéchèse, frais de formation pastorale des séminaristes et catéchistes, projets d’éducation et d’évangélisation. Pour que vive l’Eglise, partout dans le monde

 

HISTORIQUE

Pauline Jaricot (1799-1862) en est l’inspiratrice.
À l’âge de 17 ans, elle tourne le dos à sa vie aisée et s’associe avec de jeunes ouvrières des usines de son père pour collaborer à la propagation de l’Évangile par la prière et l’animation missionnaire. Après trois années, prenant conscience des nécessités matérielles en « pays de mission », Pauline invente un système ingénieux de collecte. Elle convainc dix personnes de remettre un sou par semaine pour les missions, tout en recrutant dix autres donateurs qui, à leur tour, en trouvent dix chacun et ainsi de suite. L’entreprise fait boule de neige et amasse des sommes considérables pour l’époque.
L’Association de la Propagation de la Foi créée le 3 mai 1822, compte 500 membres. Sa croissance rapide à travers toute l’Europe amène le Saint-Siège à l’accueillir. Ainsi le 3 mai 1922, l’œuvre de la Propagation de la Foi voit le jour. Elle rejoindra les Œuvres Pontificales Missionnaires présentent dans plus de 120 pays.

UNE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE EN 1926

Pour amplifier le travail des Œuvres Pontificales Missionnaires, le pape Pie XI accepta de créer une Journée missionnaire mondiale en 1926 pour qu’elle soit « la fête de la catholicité et de la solidarité universelle ». Cet objectif rejoint l’intuition de départ de Pauline Jaricot : « De la part de tous, selon les possibilités, à tous, selon les nécessités ! ». La journée est fixée à l’avant dernier Dimanche du mois d’octobre. Elle est désormais « célébrée le même jour dans tous les diocèses, dans toutes les paroisses et dans tous les Instituts du monde catholique… » (S. Congrégation des Rites : 14 avril 1926).

Contact :
OPM – Œuvres Pontificales Missionnaires
12 Rue Sala, 69002 Lyon – France. Tél : 04 72 56 99 55
http://www.opm-france.org