Présentation d’un service diocésain de la mission universelle

Dans certains diocèses, le service diocésain de la Mission universelle se présente dans une brochure avec ses responsabilités, la lettre de mission du délégué diocésain à la Mission universelle (DDMU), les activités du service, les liens entretenus avec d’autres services, etc… On rappelle que ce DDMU est en général aussi directeur diocésain des OPM (Œuvres Pontificales Missionnaires).
Dans beaucoup de diocèses, ce service diocésain de la mission universelle dispose d’une page dédiée sur le site internet du diocèse.

Proposition de lettre de mission pour un DDMU

On trouvera ici un exemple de lettre de mission pour DDMU. Ce texte a été préparé par Mgr L. Dognin, président de la CEMU (commission épiscopale de la mission universelle) et envoyé aux évêques de France. Cette proposition de lettre peut inspirer des lettres de mission écrites par un évêque pour le DDMU du diocèse.

Service diocésain de la mission universelle de Pontoise

Hugues SehounhouedoLe diocèse de Pontoise vient de faire paraitre sous la plume de son délégué diocésain à la Mission universelle, le P. Hugues Sehounhouedo, une brochure qui présente les missions de ce service ainsi que l’équipe diocésaine en charge du service. La brochure se termine par une annexe qui constitue une charte pour les prêtres étrangers, très nombreux dans ce diocèse.

 La lecture de cette brochure peut donner des idées à beaucoup d’autres.

On retiendra par exemple les diverses étapes d’un bon accueil d’un prêtre étranger dans le diocèse : anticiper leur arrivée, accueillir le nouvel arrivant, aider aux démarches administratives, former des accueillants…

On trouvera la brochure ci-dessous. A lire pour s’en inspirer.

Charte_Smu- Pontoise


On rappelle que le P. Hugues est membre de la cellule accueil du SNMUE.
 

Service diocésain de la mission universelle de Nîmes

Dans la brochure de présentation de la mission universelle du diocèse de Nîmes, « chaque chrétien est invité à la mission universelle de l’Eglise par la coopération au développement et à la solidarité comme le bon samaritain, sans négliger que notre rôle spécifique est d’offrir aux peuples « non pas plus d’avoir, mais plus d’être » en réveillant les consciences par l’annonce de l’Evangile ».

Brochure-Smu-Nîmes