Proposition de lettre de mission pour DDMU

On trouvera ici une proposition de lettre de mission pour DDMU. Il va sans dire que chaque diocèse/évêque adapte cette lettre de mission en fonction des orientations pastorales du diocèse, et de l’organisation des divers services diocésains… Il s’agit d’une aide à la rédaction d’une lettre de mission, à adapter, corriger, compléter…

 

Proposition pour une lettre de mission

Délégué Diocésain à la Mission Universelle (DDMU)

Projet proposé par la CEMUE, novembre 2015.

Au père, monsieur, madame N.

Je vous remercie pour (mission précédente)…
Je vous nomme pour 3 ans renouvelables Délégué Diocésain à la Mission Universelle (DDMU). De ce fait, vous serez également directeur diocésain des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM). Vous trouverez en annexe les contours de votre mission.
Vous agirez en collaboration avec les autres DDMU de la province, avec le Service de la Mission Universelle de la Conférence des Evêques de France et avec la direction nationale des OPM. Vous participerez aux rencontres et formations qui vous seront proposées par ces services.
Pour exercer cette mission, vous animerez une équipe diversifiée que vous aurez à cœur de renouveler. Vous veillerez à proposer des formations à vos collaborateurs.
Vous tiendrez régulièrement informé votre évêque des questions liées à la coopération missionnaire. Vous ferez une évaluation de votre mission chaque année avec N. (vicaire général, vicaire épiscopal…)
Vous exercez cette mission à titre bénévole (ou au titre de laïc salarié en mission ecclésiale) et vous obtiendrez un budget de fonctionnement pour vous défrayer de vos frais. Cette lettre de mission facilitera votre travail de collaboration avec les autres agents pastoraux du diocèse. Vous obtiendrez un bureau à la Maison diocésaine pour faciliter votre travail, pour votre visibilité et pour un meilleur travail en commun avec les autres services diocésains.
Votre évêque vous exprime sa confiance…

 

CefNov2015


Mission du Délégué Diocésain à la Mission Universelle

Le Concile Vatican II a souligné la nécessité que chaque Eglise porte la sollicitude de toutes les autres pour l’annonce de l’Evangile : Les Eglises se font connaitre réciproquement leurs propres besoins ; elles se communiquent mutuellement leurs biens, puisque l’extension du Corps du Christ est la fonction du Collège Episcopal tout entier. Dans son diocèse avec lequel il ne fait qu’un, l’Evêque fait avancer et dirige l’œuvre missionnaire, rend présents et pour ainsi dire, visibles l’esprit et l’ardeur missionnaires du Peuple de Dieu, en sorte que le diocèse tout entier devient missionnaire (Ad Gentes 38).

La coopération missionnaire désigne toutes les formes de soutien, tant spirituel qu’humain, économique ou pratique, à “ l’œuvre d’évangélisation et à l’œuvre missionnaire ” (Ad Gentes 35). Chaque évêque est responsable de la mission dans son diocèse et coresponsable, avec tout le collège épiscopal autour du pape, de la mission partout dans le monde : Les évêques doivent se savoir toujours unis entre eux et se montrer soucieux de toutes les Églises… chacun d’eux, en effet, est responsable de l’Église, ensemble avec les autres évêques (Christus Dominus 6). Une Église particulière ne peut pas se développer sans participer à la mission universelle. C’est ainsi que chaque Eglise particulière est amenée à tisser des liens de connaissance mutuelle, de solidarité et de communion avec d’autres Eglises particulières.

Votre mission visera les objectifs suivants :

  1. Développer les relations entre le diocèse et d’autres Eglises particulières dans le monde « pour accroître la vie du Corps mystique par des échanges mutuels » (Ad Gentes 19).
  2. Ouvrir davantage les catholiques de notre diocèse à l’Eglise universelle.
  3. Rappeler la nécessité de la mission et de la catholicité de la foi.

Cette mission se déclinera ainsi (à compléter éventuellement).

Développer des relations entre le diocèse et d’autres Eglises particulières dans le monde :

  • Vous animerez (sous la responsabilité du vicaire général ou du vicaire épiscopal) ou vous participerez à l’équipe qui assure l’accueil et l’accompagnement des agents pastoraux étrangers en mission dans le diocèse : prêtres, religieux/ses et laïcs.
  • Vous contribuerez à la préparation des communautés chrétiennes à l’accueil d’agents pastoraux venant d’ailleurs.
  • Vous veillerez à l’animation des jumelages que le diocèse a noués avec d’autres Eglises. Vous serez en contact avec les autres jumelages où le diocèse est impliqué (jumelages paroissiaux, de congrégations, mouvements…) sans oublier de suivre avec bienveillance les coopérations et jumelages civils où des catholiques peuvent être actifs à titre de citoyens.
  • Vous assurerez un contact régulier avec les missionnaires (prêtres et religieux/ses) originaires du diocèse et vivant au loin. Et aussi avec les volontaires (DCC, FIDESCO, MEP, etc.), les étudiants à l’étranger, les expatriés et migrants qui gardent un contact avec leur diocèse d’origine.
 Ouvrir davantage les catholiques de notre diocèse à l’Eglise universelle.
  • Vous veillerez à l’animation missionnaire dans les paroisses, services, mouvements, en particulier lors de la Semaine Missionnaire Mondiale en octobre, véritable fenêtre ouverte sur les Églises du monde, temps fort de prière, d’information et de solidarité universelle (animation et quête en faveur des Œuvres Pontificales Missionnaires).
  • Vous mettrez à profit et renouvellerez la rencontre traditionnelle des missionnaires : prêtres, religieux/ses et coopérants originaires du diocèse.
  • Vous veillerez au lien avec les mouvements (associations de fidèles) et congrégations religieuses de dimension internationale.
  • Vous participerez ou vous susciterez des activités et animations transversales menées par ou avec d’autres services, en particulier le service des migrants, la pastorale du tourisme, la pastorale des jeunes…
 Rappeler la nécessité de la mission et la catholicité de la foi.
  • Vous veillerez à la synergie avec les autres services, mouvements et paroisses du diocèse dans ce champ d’activités.
  • Vous contribuerez à développer cette prise de conscience par des informations (medias diocésains), par des formations, par l’organisation de temps forts, par une présence à la solidarité internationale (liens spécifiques avec le CCFD, le Secours Catholique, autres organisations, et une attention bienveillante aux solidarités non-confessionnelles), par une attention au tourisme et pèlerinage internationaux…

Proposition pour une lettre de mission